L’hiver en Médecine Traditionnelle Chinoise

             L’Hiver en Médecine Traditionnelle Chinoise.

 Sa couleur : Le noir                         Son élément : L’eau                Les organes associés : Reins et Vessie

L’Hiver est arrivé, la terre ne produit plus, l’eau gèle, la sève reflue. Chez l’humain, c’est le repos, le retour sur soi, un temps de retraite et de réflexion. Dans cette phase la plus basse du cycle se trouve le potentiel en germe du cycle énergétique futur.

Avant ce renouveau, il faut passer dans les eaux calmes, accueillir ce repli, cette non action, cette lenteur propre à l’animal symbolique de l’Eau, la tortue.

Mais l’Hiver est la saison la plus éprouvante pour le corps et l’esprit. Le froid, le manque de lumière, les maladies épuisent progressivement notre batterie.
Dans le corps ce sont les Reins qui jouent le rôle de batterie. Ils sont la source de toutes les énergies Yin (substances corporelles) et Yang (dynamique fonctionnelle). Ils stockent et conservent ces énergies, et les redistribuent quand le corps en a besoin. C’est pourquoi ils sont appelés «La Racine de la Vie».

En hiver, comme nous dépensons plus d’énergie, le Rein compense cette perte pour nous permettre un certain équilibre. Seulement voilà, nos réserves ne sont pas inépuisables, loin de là. Il nous faut donc apprendre à nous économiser, nous intérioriser, et à recharger dés que possible l’énergie de nos Reins. Suivre l’empreinte de la nature, c’est déjà un pas vers la sagesse…

L’émotion associée aux reins est la peur. L’excès de fatigue, le surmenage et l’épuisement sont propices à la naissance de peurs intérieures. La faiblesse de nos Reins et donc l’épuisement de nos ressources sont à l’origine d’une crainte de ne pas pouvoir faire face et de peurs irrationnelles. Cela est également valable dans le sens contraire. La Peur, l’angoisse et le stress affectent nos Reins et les épuisent. Et plus on est fatigué, plus on est susceptible de souffrir du stress et de peurs irraisonnées. Cela peut affecter également notre Feu intérieur et se traduira par une hyperactivité et un mauvais sommeil. Ce Feu en nous n’est qu’apparent car en réalité nous sommes épuisés. Nous nous sentons actifs et en forme mais à la moindre contrariété nous sommes vite dépassés, agacés, impatients, exaspérés. Cela dénote clairement un déséquilibre de notre Rein énergétique et donc un épuisement. Ce type de déséquilibre avec un manque d’Eau et un excès de Feu est typique de notre mode de vie actuel hyper-stimulé, accéléré et donc « épuisant ».

L’Eau donne l’exemple de l’attitude juste. Elle s’écoule et remplit juste à point et pas davantage tous les endroits par où elle coule ; elle ne s’effraie devant aucun endroit dangereux ni aucune chute et rien ne lui fait perdre sa nature essentielle. C’est ainsi que la sincérité agit dans les circonstances difficiles de la vie, de telle sorte que, dans l’intimité de son cœur, on pénètre le sens de la situation. Et dès qu’on est devenu intérieurement maître de la situation, il en découle naturellement que les actions extérieures sont couronnées de succès.” (Yi King, Le livre des transformations)

En hiver, prendre soin de soi devient un principe de haute importance à respecter.

Un Noël Zen

Les fêtes approchent à mesure que l’hiver s’avance. C’est le temps des douceurs réconfortantes, des saveurs sucrées, du retour à soi et de la chaleur des siens.

Ce moment propice au bilan et aux bonnes résolutions qui en découlent nous amène souvent à nous recentrer sur nos besoins profonds.

C’est pourquoi cette fin d’année est un moment de repos que l’on s’accorde et que l’on peut offrir à ce que l’on aime.

Pour les fêtes, 

Faites lui plaisir, offrez lui un instant Bien-être

Soin complet de réflexologie combinée d’une  heure : 25 €*

*au lieu de 50 € 

BON CADEAU NOEL ZEN

Les bons Plans de L’Automne

Le rush de la rentrée est passé. l’automne s’avance doucement. Les jours raccourcissent. La nature et ceux qui la compose se préparent pour l’hiver avec patience et mesure.

Après l’euphorie des beaux jours et de la rentrée, il est nécessaire de suivre le rythme de nos saisons pour rester en bonne santé.

Afin de vous accompagner dans cette transition et vous permettre ainsi d’entamer la nouvelle année du bon pied,

Je vous propose un soin d’une heure à 25 €*

axé sur votre équilibre énergétique.

Au programme :

Une réflexothérapie adaptée à vos exigences en privilégiant les besoins de cette saison :

  • Détox
  • Revitalisation
  • Gestion du stress
  • Lâcher prise.

 

*Cette offre est valable à compter du 04 Novembre 2019 jusqu’au 05 Février 2020 pour vous et pour une tiers personne de votre choix

( un bon cadeau peut vous être envoyé à ce titre sur simple demande). Offre non cumulable.

L’Automne en Médecine Chinoise

 

 

   L’Automne en Médecine Traditionnelle Chinoise*. 

      Sa couleur : Le blanc           Son élément : Le métal        Les organes associés : Poumons et Gros intestin

L’automne en MTC*, se rapporte aux ramassages, tris et mises en réserve des acquis de l’été.
A cette image, c’est le temps de l’intériorisation pour se préparer à l’hiver et du lâcher prise des choses qui n’ont plus lieu d’être tel les feuilles de l’arbre tombantes qui permettent le renouveau.
C’est donc une période de transition importante et nécessaire qui nous permet de nous recentrer et nous reconnecter à nous même et à nos besoins.


L’automne est une saison dite «Métal», sa couleur est le Blanc. Cette saison régit les poumons et le gros intestin.
Les poumons sont les maîtres du Souffle. Ils gouvernent le Qi, l’énergie. On dit en MTC, qu’ils sont également le «toit des organes».
Ils constituent, avec la peau dont ils sont le reflet, la première barrière aux agressions extérieures.
Une faiblesse aux poumons entraînera une perte du Qi qui se traduira par une fatigue liée au manque d’oxygénation des cellules mais également une atteinte à la gorge et aux bronches tels que les mucosités ou la toux.

Ce sont ces troubles que nous retrouvons fréquemment aux changements de saisons suite aux premiers froids, et au vent.

D’un point de vue émotionnel, cela affaiblira le coeur qui est le temple du SHEN, la joie laissant place à la morosité,le chagrin et la tristesse. Pour certain cela se mime en dépression saisonnière qui peut affaiblir à son tour le système immunitaire.

Les poumons sont liés à l’attachement. Ce qui n’est pas rare de voir comme le chagrin nous rattache à notre passé ou à certains objets.
Le gros intestin en MTC, quand à lui, permet de rejeter tout ce dont nous n’avons plus besoins. Il permet ainsi de se libérer, de faire le tri et si je puis dire… de lâcher prise.

La peur (représentée par les reins) affectent énormément cette région par le jeu de la rétention des liquides. La peur de lâcher prise entraînera par exemple le plus souvent des difficultés et de la rétention dans cette région du bassin. C’est pourquoi ces deux organes sont liés au MTC .


Les fortifier et en prendre soin sont donc un excellent moyen

de passer un automne en pleine forme.