Le Printemps en Médecine Traditionnelle Chinoise

Le printemps en Médecine Traditionnelle Chinoise

Sa couleur : Le vert Son élément : Le Bois Les organes associés : Foie et Vésicule Biliaire

Au printemps, l’énergie yang croît, l’énergie yin décroît. C’est le renouveau. Le mouvement de la nature est vigoureux, les plantes sortent de la terre, la sève monte dans les arbres, bref, la nature s’éveille et s’épanouie.

Chez l’être humain, un mouvement similaire s’opère. L’organe le plus concerné par ce mouvement est le Foie, dont le printemps est précisément la saison. Elle se traduit par le besoin retrouvé de sortir, l’envie est aussi d’un grand nettoyage de printemps; c’est l’époque idéal pour se lancer dans de nouveaux projets.

Au niveau énergétique, le Foie fonctionne de manière similaire à l’intérieur du corps: il assure au Qi* une circulation sans obstacle dans tout le corps, dans tous les viscères et dans toutes les directions. Le sens normal de circulation du Qi du Foie est d’aller vers le haut et vers l’extérieur, dans toutes les directions. Cette fonction première du foie dont le terme chinois désignant cette fonction signifie « couler » et « libérer », permet ainsi de nourrir en énergie toutes les partie du corps. Par sa capacité à soutenir toutes les grandes fonctions du corps via la circulation du Qi, il est nommé « le Général des Armées » en MTC.

Toute médaille ayant sa facette, cette fonction est à l’origine de nombreux déséquilibres. Le Foie fait « couler », et « libère » le Qi dit-on. Nombre de déséquilibres interviennent lorsque cette fonction est empêchée : l’énergie est alors stoppée et s’accumule littéralement dans le Foie. On parle alors de surpression du Foie qui se traduit souvent par des sensations de tensions internes et d’anxiété permanente. Cette tension se libère parfois partiellement par à-coups, telle la vapeur d’une cocotte-minute, par montée brusque d’énergie le plus souvent vers le haut du corps. Elle provoque alors des perturbations émotionnelles. Elle peut également se diriger vers l’estomac et la rate, mettant à mal le processus de digestion ( mauvaise digestion, selles molles, ballonnements, remontée acides….).

C’est également en cette saison que de grandes fatigues apparaissent, parfois accentuées par le changement d’heure. Or, il faut avoir la force de contrôler cette énergie qui peut nous déborder. Les émotions et la pensée étant étroitement liées au fonctionnement de cet organe, des états dépressifs, des insomnies, des phases d’anxiété, d’irritabilité et encore de colère peuvent apparaître ou ré-apparaître à cette période.

Le Foie a enfin une action « éponge » sur le sang en le stockant, le drainant, et en assurance sa bonne répartition aux tendons, muscles et organes. Un Foie déséquilibré favorisera un terrain propice aux spm, tendinites, crampes et courbatures.

Pour nous prévenir de ces dérèglements, le maître-mot est celui de tempéranceS’il faut bien entendu «vivre cette saison» en s’imprégnant de cette énergie , il ne faut cependant pas se laisser emporter par elle.

* Le Qi Originel est, dans sa fonction première, une force motrice qui assure et met en mouvement les activités fonctionnelles de tous les organes. Il prend naissance entre les deux Reins puis circule dans le corps et les organes via les méridiens et ce grâce à la fonction du Triple Réchauffeur.